44 % des organisations de santé européennes ne connaissent pas la Blockchain

D’après une enquête menée par la firme américaine d’étude International Data Corporation (IDC), la Blockchain est encore une technologie peu connue dans l’industrie de soins de santé en continent européen.

Quelques chiffres sur la réalité européenne

Le sondage d’IDC a concerné 290 organisations de soins de santé en Europe. Les participants ont répondu à un questionnaire relatif à la technologie du grand registre distribué (DLT). Le rapport intitulé « IDC Survey Spotlight » contient également des données tirées de l’enquête sur le marché vertical européen que l’entreprise a menée de 2018 à 2019.

Les réponses ont été assez étonnantes car bien que la Blockchain semble de plus en plus populaire, 44 % des répondants n’ont jamais entendu parler du concept. Néanmoins, l’étude n’a concerné que 12 % des organisations européenne dans ce secteur.

A peu près 23 % des participants n’ont pas saisi les apports concrets de la technologie sous-jacente aux crypto-monnaies. 21 % sont conscients du potentiel novateur et des cas d’utilisation mais n’ont pas l’intention d’y recourir.

8 % sont en bonne voie dans la compréhension, ils envisagent le recours à la Blockchain et 2 % développent actuellement des projets pilotes incluant la Blockchain. Enfin, 1 % ont déjà un projet Blockchain en production tandis que le reste (moins de 1 % ont des initiatives de production).

En ce qui concerne les cas d’utilisation de la Blockchain, l’IDC a identifié les accords de transaction, la gestion des identités et la gestion des enregistrements partagés.

« Seul un nombre limité d’organismes de santé européens sont conscients de l’impact des grands livres distribués sur leurs activités. Les investissements sont guidés par des plans nationaux et des projets pilotes de réseaux à grande échelle qui ont identifié le potentiel de la Blockchain pour transformer l’interopérabilité des dossiers de santé, la sécurité des transactions et l’automatisation des processus dans les écosystèmes complexes des soins de santé », a déclaré Giulia Besana, une analyste de recherche chez IDC Health Insights.

L’Innovation Medicines Initiative (IMI) compte l’un des plus grands projets européens de Blockchain dans l’industrie de production pharmaceutique. C’est un associé public-privé entre l’Union Européenne (UE) et le secteur pharmaceutique du contient représentée par l’EFPIA.

Des avancées Blockchains dans des secteurs variés en Amérique

Le cabinet de recherche Data Foundation et le cabinet d’informatique Booz Allen Hamilton ont mené une étude sur la faisabilité des projets Blockchain dans les industries du gouvernement fédéral des Etats-Unis. Un document publié le 10 juin par les deux entreprises a rapporté la nouvelle.

Plusieurs agences dont le ministère de la Santé et des Services Sociaux se concentrent sur la question. Elles élaborent des projets incorporant la Blockchain comme technologie de base ou technologie à valeur ajoutée.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Julien

Moi c'est Julien, 38 ans et gérant d’entreprise. Je vous livre ici tout ce qu'il y a à savoir sur la cryptomonnaie, toujours avec l'envie de décrypter les termes nouveaux. Aussi, j’ai investi dans des cryptomonnaies telles que le IOTA et le Litecoin au tout début de leur lancement. Même si je fais ça à côté de mon vrai job, je reste bien renseigné sur les altcoins.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire