Bitly bloque 200 liens du livre d’Antonopoulos sur sa plateforme

Bitly URL Shortener aurait bloqué les liens vers les sites internet de crypto-monnaies et particulièrement, vers le nouveau livre d’Antonopoulos. Les utilisateurs de monnaies numériques ont fortement blâmé l’entreprise, entraînant un cycle de battage médiatique.

Antonopoulos se plaint de la décision prise par Bitly

Le guide des débutants sur le secteur des monnaies numériques publié par Antonopoulos est intitulé « Mastering Ethereum ». Près de 200 liens vers le livre auraient été bloqués sur la plateforme de gestion de lien Bitly (bit.ly) quelques semaines après sa sortie.

L’auteur s’est adressé à Bitly le 3 novembre par le biais d’un tweet :

« Pourquoi bloquez-vous les liens http://bit.ly vers des sites de crypto-monnaie ? »
« Je suis sur le point de publier mon 4ème livre et il contient environ 200 liens http://bit.ly. Si vous allez bloquer des liens, je vais devoir supprimer les 200 liens et les remplacer par un concurrent. »

Egalement auteur du livre « Mastering Bitcoin » et « Internet of Money », Antonopoulos a menacé de choisir un autre raccourcisseur/réducteurs de lien moins centralisé et non biaisé.

Créé en 2008, Bitly a évolué au fil des années et compte aujourd’hui plus de 600 millions de liens écourtés. La société n’a émis aucune réponse face aux propos d’Antonopoulos au moment de la rédaction de ce rapport.

Les utilisateurs de Twitter se sont alors empressés de critiquer les agissements de Bitly, tout en révélant que certains amateurs de crypto-monnaies pourraient créer un réducteur d’URL basé sur la Blockchain dans un avenir proche.

D’autres ont fait allusion à une alternative décentralisée aux raccourcisseurs de liens privés.

Facebook, Google et Twitter face aux crypto-monnaies

Les géants des médias sociaux interdisent les annonces liées aux Initial Coin Offering (ICO) et aux crypto-monnaies depuis quelques mois. Ces technologies seraient frauduleuses et dangereuses, ce qui explique les mesures restrictives de Facebook, Google et quelques autres entreprises.

Les mesures de sécurité prises par la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis en décembre 2017 auraient précipité la répression des monnaies numériques et des ICO.

Alors que Facebook a ouvert les hostilités envers les technologies novatrices le 30 janvier 2018, Google a emboîté le pas en juin. Toutes les annonces publicitaires relatives aux monnaies numériques sont interdites sur les plateformes appartenant au géant du moteur de recherche. Elles s’affichent uniquement sur des sites tiers.

Twitter a fini par suivre la politique restrictive des deux autres titans le 26 mars dernier. Par ailleurs, l’industrie des crypto-monnaies a subi les conséquences de ces restrictions. Plusieurs membres de la communauté des monnaies numériques ont émis des doutes quant à la nécessité de ces technologies.

Le prix du Bitcoin a chuté de 10 166 $ à 6 914 $ suite à l’annonce d’interdiction de Facebook. Le marché a connu une tendance haussière atteignant les 11 228 $ le 20 février mais l’interdiction émise par Google a replongé le prix à 8 000 $.

Que pensez-vous du Blocage de Bitly ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Martin

J'ai une certaine expérience dans les actions en bourse, mais depuis que je me suis mis à trader les cryptomonnaies c'est devenu rapidement ma seule occupation et passion. J'ai eu beaucoup de chances puisque je suis trader en ligne et que j’ai investi dans des Ethers avant octobre 2017. Ça m’a appris des choses que j’aimerais partager avec vous.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire