Qu’est-ce que la blockchain – Comment fonctionne la blockchain

Qu’est-ce que la blockchain ?

En termes simples, une blockchain n’est ni plus ni moins qu’une liste d’enregistrements numériques (blocs) qui sont rattachés les uns aux autres à l’aide de la cryptographie. Ces blocs, eux mêmes, ne sont rien d’autres que des grands carnets d’ordres sur lesquels sont inscrits toutes les transactions. La blockchain ne fait que numéroter ces carnets d’ordres, et créé donc une liste chaînée de ces blocs.

Bloc Chaine

L’industrie financière comprend aujourd’hui tous les types d’intermédiaires – les entreprises de traitement des paiements, les banques et les sociétés de cartes de crédit ne représente que la face visible. Ces intermédiaires aident à établir la confiance entre les acheteurs et les vendeurs et à garantir l’exactitude des données dans les transactions. Cependant, l’ajout de personnes et d’étapes supplémentaires au processus entraîne souvent des augmentations de coûts et des réductions de vitesse.

C’est là que le rôle de la blockchain rentre en jeu. Cette technologie élimine le besoin d’intermédiaires en fournissant un système de grand livre décentralisé, sans tierce partie en qui avoir confiance et peu exposé à la fraude. Le bitcoin en est l’exemple le plus célèbre.

Bien que vous entendiez surtout parler de l’utilisation de la blockchain par le secteur financier, la technologie s’étend bien au-delà des simples transactions. Les sociétés Blockchain disruptent des tonnes d’industries, du stockage de données et de la chaîne d’approvisionnement aux jeux de hasard et à l’Internet des objets.

Comment fonctionne la blockchain ?

Les Nœuds de la Blockchain

Une blockchain est gérée par un grand réseau d’ordinateurs, appelés noeuds. Ces ordinateurs valident et enregistrent les données de transaction sur le réseau en résolvant des algorithmes mathématiques complexes.

Chaque nœud a un historique complet des transactions, donc si l’on essayait de modifier un enregistrement de façon malveillante, tout le réseau le saurait et rejetterait le changement.

noeuds blockchain nodes

Exemple de transaction utilisant la Blockchain

Nicholas veut envoyer 5€ à Julie, alors il soumet sa transaction à la blockchain. Chaque nœud du réseau reçoit alors sa demande de transaction.

Chaque nœud vérifie deux choses avec les données de la transaction :

  • Que Nicholas est bien celui qu’il dit être
  • Que Nicholas possède bien les 5€ à envoyer à Julie

D’abord, les noeuds vérifient l’identité de Nicholas en utilisant la clé privée qu’il fournit. Une clé privée est un outil de propriété qui identifie une source de financement (en l’occurrence son portefeuille contenant sa crypto-monnaie).

Ensuite, les noeuds s’assurent que Nicholas n’essaie pas de dépenser de l’argent qu’il n’a pas. Comme les noeuds ont tous une copie du livre des transactions, ils peuvent facilement vérifier si Nicholas a les 5€ qu’il essaie d’envoyer.

Si au moins 51% des noeuds sont d’accord pour dire que l’identité de Nicholas est véridique et qu’il a assez d’argent pour envoyer, alors la transaction sera acceptée. Les nœuds mettent également à jour le livre de compte du réseau (Ledger) avec la nouvelle transaction.

Avec chaque nouvelle transaction ajoutée à la chaîne, les transactions précédentes deviennent de plus en plus difficiles à manipuler.

Cette immutabilité est soutenue par des pointeurs de hachage. Un pointeur de hachage est un hachage cryptographique qui se réfère au bloc de données précédent dans la chaîne. Ils vous permettent de confirmer que personne n’a altéré les blocs de transaction précédents.

Une transaction devient comme une mouche piégée dans l’ambre. Vous devrez retirer chaque bloc supplémentaire (couche d’ambre) de la chaîne pour accéder et manipuler les données de transaction précédentes (la mouche). Bon ok, l’image que j’utilise n’est pas très parlante, mais l’idée est qu’il est extrêmement difficile (impossible !?) de revenir en arrière.

Les avantages de la blockchain

explication blockchainPlus vite

La suppression de l’intermédiaire raccourcit le processus des transactions et du transfert de données. Les validations sont intrinsèquement intégrées dans un système de la chaîne de blocs, de sorte qu’il n’est pas nécessaire d’obtenir de longues approbations ou de procéder à des vérifications complexes des dossiers.

Moins cher

Comme nous l’avons déjà mentionné, plus il y a de personnes et d’entités impliquées dans un processus, plus il devient coûteux. Le coût d’exploitation d’un réseau de chaînes de bloc est beaucoup moins élevé qu’un intermédiaire qui fait le même travail.

Plus précis

Les données sur la blockchain sont immuables et validées par des calculs mathématiques. Il est presque impossible d’avoir une erreur humaine et/ou une fraude.

Résumé pour comprendre la Blockchain

Une chaîne de blocs est un système de grand livre distribué qui utilise la cryptographie pour relier des bits de données entre eux. Il supprime le besoin d’intermédiaires dans les transactions, ce qui accélère les processus, réduit les coûts et améliore l’exactitude des données.

Ingénieur Financier et Entrepreneur.Je suis passionné par la finance et l'économie le jour. Geek invétéré durant les heures les plus sombres. J'ai réalisé mon premier investissement en Bitcoin en Octobre 2013, lorqu'il ne valait que 170€.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire