Cuba espère se relever de la crise financière avec le Bitcoin

Le gouvernement cubain songe à utiliser les crypto-monnaies afin de renforcer son économie. C’est une manière de surmonter la crise financière actuelle qui s’est aggravée avec les sanctions américaines.

Suivre les traces du Venezuela

Depuis le lancement du Bitcoin en 2009, l’industrie des monnaies virtuelles semble monter la pente pour remplacer les monnaies fiduciaires dans certains pays. Par ailleurs le gouvernement communiste cubain réfléchi sur l’éventuel recourt aux crypto-monnaies.

Le caractère anonyme et décentralisé du Bitcoin et des altcoins contourne les contrôles centraux de capitaux. D’ailleurs, le Venezuela, l’un des plus grands alliés de Cuba a introduit une monnaie numérique basée sur sa réserve pétrolière en 2018 pour éviter les sanctions américaines. Néanmoins, il a rencontré de nombreuses difficultés quant au lancement de celle-ci à cause des sceptiques locaux et étrangers.

Le président Nicolas Maduro a récemment parlé de l’utilisation de crypto-monnaie nationale Petro en tant que mode de paiement pour le pétrole du pays. Cette stratégie devrait constituer un continuum pour la libération de la « monnaie de l’élite de Washington ». 

Baisse de l’aide alliée, baisse des exportations et sanctions américaines

Alejandro Gil Fernandez, le ministre cubain de l’économie a déclaré lors d’un communiqué :

« Nous étudions l’utilisation potentielle des crypto-monnaiess dans nos transactions commerciales nationales et internationales, et nous y travaillons avec des universitaires. »

Cuba s’enfonce dans un déclin inquiétant à cause de la contraction des exportations, du resserrement de l’embargo commercial américain et la décadence de l’aide vénézuélienne.

Le président Miguel Diaz-Canel a mis l’accent sur ces difficultés au cours d’une table ronde diffusée dans les médias grand public.

Il a évoqué l’augmentation des revenus d’un quart de la population environ et l’intensification du marché en augmentant la production et la demande nationale. C’est une manière de stimuler la croissance économique du pays.

Les employés administratifs gouvernementaux, les services sociaux ainsi que les travailleurs des médias dirigés par l’Etat devraient pouvoir tirer avantage de l’émergence technologique. Le salaire mensuel moyen actuel est aux alentours de 25 $. Il devrait augmenter à 44,5 $ selon les estimations. Les médecins généralistes devraient gagner 64 $ par mois au lieu de 40 $, un écart considérable.

Cependant, la grande majorité des cubains n’est pas convaincue de l’apport réel des crypto-monnaies. L’écart entre le coût de la vie et les salaires est bien trop grande bien que le pouvoir d’achat augmenterait avec la maitrise de l’inflation.

D’un autre côté, Cuba pense permettre aux petites entreprises privées d’exporter leurs produits par le biais d’entreprises publiques. S’il arrive à redynamiser son économie avec les crypto-monnaies, le monde pourrait adopter plus massivement ces alternatives financières à l’avenir.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Elza

Coucou moi c'est Elza ! Je m'intéresse aux monnaies de toutes sortes. Ayant un master en finance et mathématiques, je suis émerveillée à chaque fois que j'entends parler du monde de la crypto-monnaie, peut être parce que je suis une vraie geek au fonds de moi. J'écris sur ce blog pour que vous soyez émerveillés à votre tour en découvrant tout ça.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire