Des experts en cybersécurité enquêtent sur le piratage de la crypto-bourse Zaif

Les experts en sécurité de la Japan Digital Design Co (JDD) auraient trouvé des preuves incriminantes contre des pirates informatiques de la crypto-bourse japonaise Zaif.

L’identité des pirates pourrait être révélée

Alors que la Japan Digital Desing Co surveillait de près les sorties de fonds de Zaif depuis le 14 septembre, elle a réussi à « estimer la source » de cinq transactions incriminées.

Des hackers ont réussi à dérober 6,7 milliards de yens (soit 59 millions de dollars environ au moment de la rédaction de ce rapport) en crypto-monnaies en mi-septembre. Les fonds auraient appartenu à deux utilisateurs de la plateforme de trading Zaif. Il s’agirait de 5 966 Bitcoins (BTC), quelque Bitcoin Cash (BCH) et des MonaCoins (MONA).

La Japan Digital Design Co a décidé de travailler en collaboration avec l’équipe de cybersécurité TokyoWesterns et l’experte en sécurité Takayuki Sugiura suite à ce piratage de grande envergure.

Les efforts conjoints ont porté leur fruit. L’enquête consistait à analyser le parcours des fonds volés afin d’obtenir des « indices » sur le piratage dont l’adresse IP de la source. La JDD a rapidement fourni les données sur les caractéristiques de l’initiateur des transactions aux autorités.

Un hackathon a été organisé par la JDD, TokyoWestern, EL Plus et plusieurs infrastructures de services Cloud en fin septembre. Bien que les détails des résultats d’enquête soient encore flous pour l’instant, la publication a précisé :

« Dans l’enquête sur la fuite de monnaie virtuelle, l’itinéraire des transferts de fonds a été analysé par l’analyse statique de la Blockchain, mais avec cet effort, en déployant le nœud de crypto-monnaie sur une grande échelle après le transfert des fonds, nous avons vérifié si nous pouvons obtenir des indices tels que l’adresse IP source etc. Nous avons également obtenu des données utiles pour saisir l’exactitude de l’information et le coût du suivi. »

Quelques faux pas

La JDD s’est également renseignée auprès de Tech Bureau, l’opérateur de Zaif pour connaître la raison pour laquelle l’entreprise a tardé à signaler le piratage.

Tech Bureau a publié un plan visant à indemniser les utilisateurs qui ont perdu des fonds au cours du vol sur Zaif en octobre. Cependant, la crypto-bourse aurait fait l’objet d’une demande d’amélioration en fin septembre. La Financial Services Agency (FSA) du Japon estime que l’intervention de Tech Bureau dans l’affaire de piratage était inadéquate.

Le Japon a généré une perte totalisant 540 millions de dollars en crypto-monnaies de janvier à juin 2018, selon les données de la National Police Agency (NPA).Celle du service d’échange de crypto-monnaies Coincheck étant la plus déplorable. 523 millions de NEM ont disparu, soit 500 millions de dollars environ.

Que pensez-vous de cette enquête ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Aurore

Je suis étudiante en Marketing et je m’appelle Aurore. Sur acheterbitcoin.pro, vous aurez les bons tuyaux et des détails sur les crypto-monnaies. En tant que webmarketeuse, je filtre tout pour ne laisser passer que les meilleurs choix afin de vous aiguiller dans vos futurs investissements.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire