Le Bitcoin ne sera jamais une réserve de valeur d’après les économistes

De nombreux amateurs et experts du secteur émergent affirment que le Bitcoin (BTC) est devenu ou deviendra bientôt une réserve de valeur. Suivant cette logique, le BTC peut stocker de la valeur. Cette dernière peut augmenter au fil du temps. Si les avoirs en monnaies numériques sont gardés suffisamment longtemps, le prix devrait connaitre une tendance à la hausse. Cependant, cette théorie est faussée. L’argent ne peut pas stocker de la valeur quelle que soit la technologie utilisée. L’influence du marché pèsera toujours sur la balance, de sorte que la volatilité du Bitcoin se maintiendra.

Menger s’explique

Certains partisans des crypto-monnaies gardent espoir quant au Bitcoin. S’ils continuent à stocker leurs avoirs numériques, ils seront un jour riches et protégés des turbulences économiques mondiales.

Cependant, ils font fausse route, car le BTC ne sera jamais une réserve de valeur. Carl Menger, Murray Rothbard et Ludwig von Mises l’ont précisé à de nombreuses reprises.

Menger (1840-1921), le fondateur de l’école autrichienne d’économie, fait partie des premiers économistes à évoquer la relation entre la valeur, l’argent et les prix du marché.

« La valeur n’est … rien d’inhérent aux biens, aucune propriété de ceux-ci, mais simplement l’importance que nous attribuons d’abord à la satisfaction de nos besoins… et par conséquent, nous la transmettons aux biens économiques comme les causes de la satisfaction de nos besoins« , a-t-il écrit dans les Principes d’économie.

Pour comprendre le principe expliqué par Menger, imaginons une télévision valant le prix au comptant d’un BTC. Si quelqu’un écrase son écran, il perdrait toute son utilité et son côté pratique.

D’un autre côté, si un utilisateur crée un portemonnaie sur un disque dur externe sans sauvegarder les données. Il détruit ce disque dur et le jette à la décharge. Bien qu’il soit impossible de récupérer le BTC, il garde sa valeur. Tout comme les monnaies fiduciaires et les lingots d’or, les bitcoins sont tout simplement une revendication de propriété.

Joseph Salerno fait écho à Carl Menger

L’auteur économiste Salerno souligne l’induction en erreur de la communauté des crypto-monnaies. « La valeur qu’un individu attache à une somme d’argent donnée ou à tout type de bien est fondée sur un jugement subjectif et n’a aucune dimension physique. En tant que telle, la valeur de l’argent varie d’un moment à l’autre et d’une personne à l’autre« .

 « Le prix payé pour un bien dans un acte concret d’échange ne mesure pas la valeur du bien ; il exprime plutôt le fait que l’acheteur et le vendeur évaluent l’argent et le prix payé en ordre inverse. Pour cette raison, ni l’argent ni aucun autre bien ne pourrait jamais servir de mesure de valeur« , a ajouté Joseph Salerno en 2014.

Que pensez-vous de cette révision théorique appliquée à la réalité de la crypto-monnaie ? Partagez votre avis dans la section commentaire ci-dessous.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Martin

J'ai une certaine expérience dans les actions en bourse, mais depuis que je me suis mis à trader les cryptomonnaies c'est devenu rapidement ma seule occupation et passion. J'ai eu beaucoup de chances puisque je suis trader en ligne et que j’ai investi dans des Ethers avant octobre 2017. Ça m’a appris des choses que j’aimerais partager avec vous.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire