Le « gourou du Wall Street » plaide coupable pour fraude à la crypto-monnaie

L’escroc présumé du secteur des crypto-monnaies Patrick McDonnell, également connu sous l’appellation « Coyote of Wall Street », a plaidé coupable à l’accusation de fraude. Cet homme new yorkais a reconnu avoir dérobé des fonds à des clients qui pensaient investir dans des monnaies virtuelles.

McDonnell plaide coupable pour fraude

L’ancien dirigeant de CabbageTech Corp., Patrick McDonnell, a également utilisé le nom de Jason Flack. Alors qu’il était à la tête de l’entreprise pendant 3 ans, McDonnell a prétendu avoir 8 000 investisseurs et tradé 50 millions de dollars en Bitcoin (BTC) afin d’attirer les investisseurs potentiels.

Il a convaincu plusieurs victimes d’investir dans des crypto-monnaies par le biais de CabbageTech Corp. Coyote of Wall Street aurait dépensé les fonds pour ses propres fins, soit un total de 194 000 $.

Un homme, aujourd’hui au centre du dossier d’accusation, a perdu 164 000 $. McDonnell lui assurait que son investissement avait atteint les 274 000 $, mais il n’en est rien. L’escroquerie était simple mais efficace.

« McDonnell a admis qu’il a utilisé la tromperie démodée pour escroquer les investisseurs cherchant à trader des devises du 21e siècle. »

« J’ai commis une fraude » ; a déclaré McDonnell, 46 ans, au juge de district américain Nicholas Garaufis. « J’ai prétendu l’investir dans des monnaies virtuelles mais je l’ai dépensé en dépenses personnelles. »

Deux entreprises d’escroquerie

D’une part, les enquêteurs ont aussi découvert une vidéo YouTube dans laquelle le Coyote of Wall Street portait un faux masque Anonymous – une copie du masque de Guy Fawkes. Il a évoqué le sujet des crypto-monnaies à travers sa publication.

D’autre part, les médias ont révélé une deuxième société de McDonnell. Il était à la tête de Coin Drop Markets et prétendait avoir plus de 8 000 investisseurs pour attirer davantage de victimes.

Il a également plaidé coupable face au chef d’accusation de fraude sur la deuxième société. Par conséquent, l’escroc de grande envergure attend son jugement prévu le 10 septembre devant le ministère de la Justice new yorkaise. Ses peines peuvent attendre 24 à 30 mois dépendamment de son accord de plaidoyer.

Ce n’est pas la première fois que McDonnell plonge pour fraude. Il a déjà été condamné pour des accusations similaires en 2018. Cette affaire concernait Coin Drop Markets. Le Coyote of Wall Street a payé environ 1,1 million de dollars en amendes et en reconstitution des fonds des victimes – soit 290 429 $ en dédommagement et 871 287 $ en amendes – pour échapper à l’emprisonnement.

Cette fois-ci, les conséquences risquent d’être plus graves. La nouvelle condamnation de McDonnell peut atteindre deux ans de prison ferme.

Que pensez-vous de la fraude à la crypto-monnaie commise par Patrick McDonnell ? Réagissez dans la section des commentaires ci-dessous.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Julien

Moi c'est Julien, 38 ans et gérant d’entreprise. Je vous livre ici tout ce qu'il y a à savoir sur la cryptomonnaie, toujours avec l'envie de décrypter les termes nouveaux. Aussi, j’ai investi dans des cryptomonnaies telles que le IOTA et le Litecoin au tout début de leur lancement. Même si je fais ça à côté de mon vrai job, je reste bien renseigné sur les altcoins.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire