Le TRON émet une interdiction spécifique aux Japonais sur l’utilisation des dApps de jeux vidéos

La Fondation TRON a émis une restriction stricte aux citoyens japonais. Alors qu’elle exerce un rôle clé dans le développement du secteur du divertissement, la fondation précise que les résidents du Japon n’ont pas le droit d’accéder aux applications décentralisées (dApps) liées aux jeux, et ce, conformément à la réglementation locale.

Se conformer aux lois japonaises en interdisant la participation des citoyens

Le TRON a rappelé la réglementation japonaise selon laquelle les utilisateurs locaux ne peuvent en aucun cas accéder aux sites internet ou applications de jeu en ligne ni les utiliser.

La Fondation TRON est l’organisation principale qui soutient le développement et les opérations quotidiennes de la crypto-monnaie TRX. C’est l’une des plus importantes plateformes au monde en terme de lancement et déploiement d’applications décentralisées (dApps).

Elle a établi quelques clarifications en ce qui concerne la création de dApps liées aux jeux. Notamment une interdiction pour les développeurs qui résident au Japon et qui sont en train de développer ou envisagent de créer des applications basées sur la TRON.

« Le TRON suggère aux développeurs japonais de DApp de ne pas développer de DApps de jeu sur la plateforme TRON », peut-on lire dans la déclaration.

Il s’agit d’une mesure conforme aux lois japonaises.

La société a souligné son intention de « promouvoir la technologie Blockchain et de diversifier les DAPP sur sa plateforme tout en respectant les lois et réglementations locales à travers le monde ».

Elle a éclairci plusieurs points dont la suivante :

« Le TRON suggère des développeurs qui travaillent sur des applications de jeux de hasard de bloquer les utilisateurs avec des adresses IP japonaises. S’il vous plaît, ne facilitez pas l’utilisation des applications de jeu pour les utilisateurs japonais ».

Rester prudent tout en explorant le secteur émergent

La Fondation travaille en collaboration avec le gouvernement japonais pour fournir tout le soutien nécessaire si un conseiller du TRON venait à enfreindre les lois et les régulations japonaises.

La nation asiatique a établi des réglementations très strictes en ce qui a trait à l’industrie émergente. Cependant, elle reste à l’avant-garde concernant les innovations Blockchains et de crypto-monnaies. La prudence est de mise au vu de son passif très mouvementé. Une crypto-bourse basée au Japon a subi la plus importante attaque de pirate informatique au monde avec la perte de 530 millions de dollars en NEM.

Les récentes nouvelles font état de l’intérêt grandissant d’East Japan Railway (JR East) pour les paiements en crypto-monnaies.

Cependant, les restrictions vont à l’encontre du principe des technologies sous-jacentes selon plusieurs critiques. Cela peut être vu comme une violation des droits des utilisateurs d’autant plus que les plateformes décentralisées ne sont pas censées fonctionner en dehors des limites de la législation d’un pays donné.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Martin

J'ai une certaine expérience dans les actions en bourse, mais depuis que je me suis mis à trader les cryptomonnaies c'est devenu rapidement ma seule occupation et passion. J'ai eu beaucoup de chances puisque je suis trader en ligne et que j’ai investi dans des Ethers avant octobre 2017. Ça m’a appris des choses que j’aimerais partager avec vous.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire