Les STO connaissent une augmentation de 130 %

Inwara a récemment évoqué le sujet des Security Token Offerings (STO) qui sont restés dans l’ombre des Initial Coin Offering (ICO) pendant un certain temps. Néanmoins, les STO sont en train de reprendre le poil de la bête. Ils ont connu une augmentation notable durant le premier trimestre 2019. Il se pourrait que cette année soit l’année des STO.

Les jetons de type valeur mobilière s’imposent

Pendant que les ICO baissent en popularité, les Security Token Offering (STO) ont connu une augmentation de 130 %. L’émergence des STO montre que la population commence à réaliser leur potentiel grâce à l’utilisation dans le monde réel.

Un rapport révèle le lancement de 47 STO sur les trois premiers mois de cette année, une grosse augmentation par rapport aux 20 STO du quatrième trimestre 2018.

Trois principales juridictions dominent le recours aux STO. 11 pays des Etats Unis ont chacun mené une Security Token Offering, le Royaume Uni en a lancé 8 et la Suisse 4.

Cependant, bien que l’Amérique soit en tête de classement, à peine 2 % des fonds collectés proviennent de la nation. 122 millions de dollars ont été collectés avec 56%, soit 67 millions de dollars provenant des Emirats Arabes Unis.

Quelques incohérences soulevées par Inwara

Nombreux sont les analystes qui remettent en question l’exactitude des chiffres rapportés. La différence entre les STO et les ICO est assez vaste. La grande majorité des fonds collectés proviennent d’une contribution immédiate et la durée des augmentations est souvent irrégulière.

Il y a un manque de transparence assez aberrant, la vérification des entrées de capitaux est difficile à vérifier avec l’adresse d’un portemonnaie virtuel.

La répartition des fonds collectés par secteur d’activité n’a pas de correspondance avec la quantité des STO par secteur d’activité, ce qui soulève certaines questions.

Le secteur de l’investissement compte 55 % des fonds, le secteur de l’art et objets de collection compte regroupe 13 % de la somme totale, 9 % proviennent de l’industrie de la Fintech et 5 % viennent du monde du trading et de l’investissement.

Pourquoi une telle augmentation en popularité ?

Les données d’ICOdata montrent que les ICO ont permis la collecte d’environ 7 milliards de dollars en 2018. Elles ont su se faire une place parmi les méthodes de collecte de fonds les plus importantes au monde, ce qui n’est pas le cas des STO.

Les entreprises voulant mobiliser des capitaux privés ont laissé de côté les Initial Coin Offering pour passer aux STO en tant que solution de remplacement viable.

Selon une étude récente, les ICO collectent actuellement 58 fois moins qu’à la même période l’année dernière. Alors que Les ICO sont de moins en moins appréciés, les STO se présentent pour combler le vide.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Antoine

Je suis jeune, je n'ai que 26 ans, mais mon projet c’est de faire découvrir la blockchain aux entreprises françaises. Pour faire un peu plus long, le monde de la crypto-monnaie à lui seul est très vaste. et je m’y spécialise. Je suis également rédacteur et c'est donc avec énormément d'entrain que je vous expose à chaque fois le résultat de mes recherches.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire