Une startup crée un stablecoin adossé au franc suisse

Alprockz AG, une startup suisse, lancera très prochainement un nouveau stablecoin. La monnaie virtuelle ROCKZ (RKZ) sera ainsi adossée au franc suisse (CHF), l’une des monnaies fiduciaires les plus stables au monde. L’entreprise a pris les devants en s’associant à Geneva Swiss Bank (GSbanque) pour concrétiser son projet.

« Une nouvelle forme d’argent »

Alprockz AG est très confiant quant à son stablecoin tokénisé, affirmant qu’il s’agit de la crypto-monnaie la plus fiable, la plus prévisible et la plus sécurisée au monde. Elle peut être utilisée comme stockage de valeur, mode de paiement et devise de transfert transfrontalier.

La monnaie fiduciaire suisse, le franc suisse, est actuellement la devise nationale la plus stable à l’échelle internationale, ce qui signifie que toutes les devises libellées en CHF ont une volatilité extrêmement faible par rapport aux autres monnaies fiduciaires. Un franc suisse vaut un peu moins d’un dollar américain.

Le ROCKZ est lié à l’économie traditionnelle du pays alors le franc suisse gère les crypto-monnaies en circulation. La crypto-monnaie est basée sur la Blockchain d’Ethereum, à un rapport de 1 : 1 sur le CHF valant 0,99 $.

Une plateforme d’échange et de stockage a été lancée spécifiquement pour le nouveau stablecoin.. Elle prendra en charge le transfert des RKZ et celui de son équivalent en monnaie fiduciaire. Ce service sera ouvert au cours du mois de novembre 2018, une fois les tests internes achevés.

Les caractéristiques du ROCKZ

Alprockz AG utilisera 90 % de ses propres fonds en franc suisse pour garantir la valeur du nouveau jeton numérique. Ils sont stockés dans une banque à haute sécurité.

Sur la même lancée, l’entreprise prévoit d’utiliser les 10 % restants pour sécuriser la liquidité du ROCKZ. Ils seront répartis dans plusieurs institutions bancaires de la Suisse. Ni les banques, ni Alprockz AG ne contrôlent le RKZ, seuls les utilisateurs ont ce privilège, précise la société.

« Une transparence absolue des réserves financières » et le respect des législations en vigueur autant au sein de la nation qu’à l’étranger ont été garantis par le cofondateur du ROCKZ, Yassine Ben Hamida.

« Le ROCKZ AG a été reconnue comme intermédiaire financier, nous sommes nouvellement affiliés à VQF. VQF sera en charge chaque année du contrôle de notre activité, en matière de conformité et de lutte contre le blanchiment d’argent. C’est une étape très importante de notre développement », a-t-il ajouté.

Le stablecoin facilite les virements transfrontaliers car c’est un instrument à faible commission, très peu volatile. Des services bancaires fournis par la plateforme permettent le dépôt et les prêts entre particuliers.

Une Initial Coin Offering (ICO) sera lancée avant la fin de cette année. Alors que 175 millions de jetons seront mis en circulation, 15 % seront vendus au cours de l’ICO. Alprockz AG espère collecter 12,5 millions de francs suisses, soit 12,46 millions de dollars américains pour développer sa plateforme. La startup prévoit de lancer davantage de stablecoins en 2019.

Que pensez-vous du stablecoin adossé au franc suisse ? Donnez-nous votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Elza

Coucou moi c'est Elza ! Je m'intéresse aux monnaies de toutes sortes. Ayant un master en finance et mathématiques, je suis émerveillée à chaque fois que j'entends parler du monde de la crypto-monnaie, peut être parce que je suis une vraie geek au fonds de moi. J'écris sur ce blog pour que vous soyez émerveillés à votre tour en découvrant tout ça.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire