Tangem produira des billets physiques pour la crypto-monnaie des Îles Marshall

Tangem, un fournisseur de portemonnaies numériques basé en Suisse, a été choisi par la République des Îles Marshall en tant que producteur de billets de banque physique du Sovereign (SOV), la crypto-monnaie nationale décentralisée de la nation insulaire du Pacifique.

Des billets de banques physiques sur une Blockchain

Le Sovereign devrait être la première monnaie nationale numérique décentralisée au monde sans compter le Petro du Venezuela. Il sera considéré comme une devise officielle des Îles Marshall, aux côtés du dollar américain.

La nouvelle crypto-monnaie, basée sur la technologie Blockchain permettra des transactions globales plus rapides et rentables. Le caractère immuable et décentralisé du grand registre distribué devrait offrir une mesure de sécurité supplémentaires, protégeant les fonds des mauvais acteurs.

Aussi, toute la population des Iles Marshall aura accès au SOV sans avoir besoin de connexion internet. Cette crypto-monnaie a été acceptée par le gouvernement de la petite nation insulaire du Pacifique en mars 2018.

Tandem prendre en charge la production et la facilitation des transactions du SOV. Nul besoin d’intervention gouvernementale, l’entreprise prend l’entière responsabilité du « mécanisme contrôlable d’émission et de circulation de monnaie pour l’État ».

Quelles fonctions aura Tangem ?

Chaque billet produit par Tangem devrait avoir une quantité fixe de crypto-monnaies stockée dans une puce. Aussi, les transactions seront validées de manière automatique sans aucun délai ni connexion internet.

Les charges techniques d’infrastructure liée à la gestion de Blockchain seront traitées par Tandem, de telle manière que le gouvernement des Îles Marshall n’a pas à s’en préoccuper.

« Comme le FMI [Fonds Monétaire International] l’a fait remarquer, le monde s’achemine vers l’adoption généralisée des monnaies numériques, et nous sommes ravis d’appuyer la naissance de la nouvelle économie numérique mondiale », a déclaré Andrey Kurennykh, cofondateur de Tangem.

David Paul, un ministre des Iles Marshall a commenté le partenariat en disant :

« Nous sommes ravis de faire appel à Tangem en tant que partenaire fiable et avant-gardiste pour créer la première monnaie numérique souveraine au monde… Tangem nous aidera à garantir que tous les citoyens, y compris ceux vivant sur des îles éloignées, puissent facilement et de façon pratique effectuer leurs transactions en utilisant le SOV ».

Suite à l’adoption de la loi relative aux crypto-monnaies en février 2018, les Iles Marshall ont annoncé leur intention de lancer le Sovereign.

La startup israélienne Neema qui facilite les transferts transfrontaliers de fonds par le biais d’une application devait développer la Blockchain de la nouvelle monnaie virtuelle grâce à un protocole public nommé Yokwe.

Cependant, le FMI a déconseillé l’introduction du SOV en septembre 2018 soulignant que « l’aide extérieure et d’autres flux pourraient être perturbés, ce qui aurait pour effet de freiner considérablement l’économie. »

Tandem a pu réunir 15 millions de dollars auprès du groupe japonais SBI la semaine dernière. Cela pour favoriser l’utilisation sa technologie dans d’autres domaines comme les stablecoins, les Initial Coin Offering (ICO), les Tokenzed Asset Offering (TAO) et les identités numériques.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Martin

J'ai une certaine expérience dans les actions en bourse, mais depuis que je me suis mis à trader les cryptomonnaies c'est devenu rapidement ma seule occupation et passion. J'ai eu beaucoup de chances puisque je suis trader en ligne et que j’ai investi dans des Ethers avant octobre 2017. Ça m’a appris des choses que j’aimerais partager avec vous.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire