Une centaine de personnes travaillent sur le projet stablecoin de Facebook

Le projet de stablecoin du géant des médias sociaux Facebook est en train de prendre de l’ampleur. De plus en plus de détails sur les hauts dirigeants responsables du projet sont propagés par les médias d’après un rapport de CNBC.

David Marcus et Eric Nakagawa dans l’initiative de crypto-monnaie

Une centaine de personnes seraient en charge du projet de crypto-monnaie de Facebook. Ils travailleraient via des profils du réseau professionnel Linkedln. Des postes sont encore à pourvoir, soit 40 places disponibles dans l’unité commerciale de l’équipe.

Le stablecoin de Facebook devrait fournir un service public axé sur l’accessibilité. Une annonce publicitaire dans les descriptions de carrière explique cela.

« Notre but ultime est d’aider des milliards de personnes à avoir accès à des choses qu’elles n’ont pas aujourd’hui, comme les soins de santé, des services financiers équitables ou de nouvelles façons d’économiser ou de partager l’information », peut-on lire dans l’annonce.

David Marcus a été choisi comme responsable du projet basé sur la technologie du grand registre distribué (DLT). Il a siégé au conseil d’administration de Coinbase jusqu’à récemment. Riche de plusieurs années d’expérience dans l’échange de crypto-monnaies et l’entreprise de service de portefeuilles virtuels, Marcus a également endossé le poste prestigieux de président chez PayPal.

Pour sa part, le développeur Facebook Eric Nakagawa aurait pris le titre de « chef de l’open source ». Il s’est fait un nom en devenant le meilleur développeur de projets open source sur les logiciels d’intelligence artificielle (IA) PyTorch. Nakagawa a également fondé le site interne humoristique des années 2000 « I Can Has Cheezburger ? ». Il en était le PDG.

Un projet décentralisé basé sur la Blockchain

Il semble que Facebook ait recourt à des tiers qui contrôleront la gouvernance de la monnaie virtuelle. C’est un effort supplémentaire de décentralisation. De plus, la société devrait concrétiser l’annonce officielle du stablecoin au cours de ce mois-ci. Ses employés pourront alors recevoir leurs salaires en monnaies numériques.

Le PDG de Polychain Capital a expliqué au cours de la conférence Consensus 2019 que Facebook ferait bien de construire son stablecoin sur une infrastructure publique et ouverte de la Blockchain.

« Je pense qu’étant donné tous les problèmes que Facebook a eus avec le maintien de l’ordre dans sa plateforme et d’autres choses de ce genre, la démarche stratégique pour Facebook serait en fait de construire une infrastructure publique. Et cette infrastructure publique pourrait être intégrée à toutes les plateformes Facebook, qui sont bien sûr propriétaires. Mais cette infrastructure publique, s’ils n’essaient pas de la posséder, je pense que c’est là qu’ils auront le plus de succès », a déclaré Olaf Carlson-Wee.

Que pensez-vous des efforts de décentralisation conseillés par le PDG de Polychain Capital sur le stablecoin de Facebook ? Partagez votre avis dans la section des commentaires ci-dessous.

La crypto-monnaie est un produit d'investissement hautement volatil. En investissant, votre capital est assujetti à un risque.
Antoine

Je suis jeune, je n'ai que 26 ans, mais mon projet c’est de faire découvrir la blockchain aux entreprises françaises. Pour faire un peu plus long, le monde de la crypto-monnaie à lui seul est très vaste. et je m’y spécialise. Je suis également rédacteur et c'est donc avec énormément d'entrain que je vous expose à chaque fois le résultat de mes recherches.

Nous aimerions avoir votre avis

      Laissez nous un commentaire